Chose promise, chose due…

Avez-vous déjà consulté un dictionnaire
de symboles, à la page "citrouille" ?

Je promettais, dans ma dernière lettre, de vous parler de citrouille. Je suis donc allée chercher sur internet le symbolisme qu’on attribue à cette cucurbitacée. Voici ce que j’y ai trouvé:

En raison de ses nombreuses graines, la courge est symbole d’abondance et de fécondité. Source de vie, la courge est aussi un symbole de régénération. Les taoïstes en on fait un symbole et une nourriture d’immortalité.

J’imagine que c’est ce symbolisme qui pousse les auteurs de dictionnaires de rêves à affirmer que lorsque qu’on rêve de courge, ceci serait un excellent présage annonçant une manne financière inespérée, une guérison si l’on est malade ou un héritage lorsque l’on est bien portant. 

La courge, pulpeuse et rebondie, incarnerait l’abondance.

Que dire alors de cette pauvre Cendrillon, pour qui la citrouille de minuit indique plutôt le couperet signant le retour à la misère quotidienne, la fin d’un rêve justement?

 

Et n’est-il pas piquant que la citrouille – nourriture d’immortalité- et la fête des Morts fassent si bon ménage?

En réalité, partir d’un élément du rêve, en rechercher le symbole dans les traditions populaires ou religieuses, les contes et légendes, la littérature ou la psychanalyse sont des démarches certes louables et qu’on peut toujours appeler à la rescousse mais on court un gros risque: celui de plaquer sur la psyché du rêveur une étiquette qui lui est, somme toute, étrangère. 

Changing the word Change into Chance

Alors, si les rêves sont les messagers de notre inconscient, ce dont je suis intimement convaincue, autant se poser des questions pertinentes pour fouiller à l’intérieur de soi – et trouver le sens des images du rêve – plutôt que d’aller chercher à l’extérieur des associations qui rassurent.

Notre vérité nous est parfaitement personnelle. Chacun d’entre nous jouit de cette liberté intérieure inaliénable.

 

Qu’est-ce qui est vrai pour moi? Qu’est-ce que j’éprouve vraiment? Suis-je prête à tourner mon regard à l’intérieur? A abandonner mon besoin d’être rassurée? Ou plutôt, à ramener amoureusement cette facette de ma personne qui demande une validation de l’extérieur, sans lui laisser le loisir de diriger ma vie? C’est ce que signifie le centrage…

Fresh vegentables and pumkins in a basket

Le travail avec les rêves est une façon de se lancer dans cette aventure. Au fond, il est une porte pour accéder à ce que je recèle de plus fondamental, au-delà des apparences et des facettes de ma personnalité: ma vérité intérieure, mouvante comme l’est la vie.

C’est parce que je considère que ce travail est une vraie démarche de connaissance de soi – poétique et drôle de surcroît – que je propose des éclairages, des formations, afin d’encourager les participants à être rigoureux dans leur démarche, leurs questionnements. C’est ainsi que l’on découvre ses trésors intérieurs et que l’on recouvre son pouvoir. 

Beaucoup parlent de pouvoir illimité et de loi de l’abondance, de l’attraction. C’est bien là, en effet, et les rêves nous le montrent aussi. Mais il ne s’agit pas d’un pouvoir à exercer pour écrabouiller les autres ni d’une espèce de contrôle despotique sur l’extérieur, non. Il s’agit du pouvoir d’être libre, de goûter cette liberté intérieure sans limites que nous sommes trop nombreux à avoir oubliée. Les rêves, patiemment, nous rappellent à quel point cette liberté nous appartient.
 
Aujourd’hui, je vous fais cette demande: si vous appréciez ma démarche, faites circuler ce mail autour de vous, transmettez-le à vos contacts, à vos amis, à ceux que vous pensez sensibles à ce discours. Répandez la bonne parole! 

Mon travail n’a de sens que si des lecteurs s’y intéressent, si j’ai des interlocuteurs, si d’autres êtres humains partagent cette recherche, cette quête de liberté, que ce soit en passant par les rêves ou par une autre démarche spirituelle. Quoi qu’il en soit, il faut partager, essaimer, discuter, échanger. 

Je mets, pour ma part, ce que je peux proposer à votre disposition, j’ai ajouté d’autres formules à mes formations, pour y accéder, c’est par ici.

 

Dans la mouvance de la Toussaint, de l’alternance et du renouvellement de la vie, et parce que les animaux jouent un rôle immense auprès de nous, je vous propose une bande dessinée de saison, pleine d’amour et de sensibilité sur le thème de la mort et des animaux (c’est en anglais, la version française n’existe pas encore): https://jenny-jinya.com/

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Tendances

Sandrine

Bonjour
je suis Sandrine Cartier

J’accompagne les entreprises ou les particuliers vers une compréhension complète et profonde de leurs ressorts internes afin qu’ils se libèrent de comportements parasites, de réflexes inadaptés, surmontent des épreuves, fassent des choix éclairés et justes, communiquent plus clairement. 

Reprenez les rênes de votre vie

06 58 86 88 72

Votre Ebook Gratuit

Reprenez les rênes de votre vie

06 58 86 88 72